Incroyable Angkor

45. Angkor Wat

Dernière étape de notre voyage au Cambodge : les célèbres temples d’Angkor. Tant attendus, les voilà enfin ! On en a pris plein la vue pendant 3 jours, et on n’en a vu qu’une partie !! L’un des plus beaux sites historiques du voyage, qu’on a savouré à notre goût, en 2 roues. Les voici donc, en photo et … en vidéo !

 

 

Arrivée à Siem Reap, dans une maison traditionnelle

 

On arrive à Siem Reap en fin de matinée, la porte d’entrée aux temples d’Angkor. En plein essor touristique, les hôtels poussent comme des champignons et on a un peu peur de se faire alpaguer à tous les coins de rue, dans cette fosse à touristes… On dégote la perle rare sur AirBnB (!!) : une petite maison traditionnelle, en plein milieu d’un modeste village, à 20min à pied du centre, pour presque le même prix qu’un petit hôtel. OK banco !

 

Cherchez l'erreur

Cherchez l’erreur

En arrivant en bus, un tuk-tuk nous attend, avec une pancarte qui nous a bien fait rire ! On passe par des chemins en terre, au milieu des poules et des champs, mais où va-t-on ? Finalement, on arrive, Mengly nous attend pour nous accueillir. Il habite juste derrière. La maison est de tout confort, super grande. On est HEU-REUX !

x

x

x

x

x

x

x

Notre maison pour 4 jours

Notre maison pour 4 jours

Tout confort !

Tout confort !

x

x

x

x

x

x

x

On marche vers le centre de Siem Reap, où on a repéré un loueur de scooter en arrivant en bus. Apparemment, il serait interdit de louer un scooter aux étrangers. Officiellement, pour des raisons de sécurité, officieusement pour le lobby des tuk-tuk qui proposent des forfaits à la journée pour visiter Angkor. On discute donc avec le loueur, qui nous assure qu’il n’y a aucun problème. On se regarde : GO !

Nous qui pensions trimer en vélo sous le soleil et les 35°C à l’ombre, là, pour 3€ de plus, on va en profiter un maximum en scooter ! Super !

 

Mise en bouche

Mise en bouche

On file acheter nos billets pour visiter les temples sur 3 jours, nous permettant également d’accéder au site après 17h la veille… et voir si on nous laisse rentrer en scooter! Aucun problème : on file se mettre en bouche avec un coucher de soleil sur Angkor Wat, le principal temple célébrissime.

On voit apparaître les 1ères formes du temple, surexcités. Superbe !

 

 

 

Angkor pour les nuls

 

Angkor fut la capitale de l’empire khmer entre le IXème et le XVème siècle. Le site est immense avec 287 temples : il nous a parfois fallu plus d’une heure pour aller d’un site à l’autre ! Et encore, il était 3 fois plus grand à l’époque : 3000 km2 (soit 30 fois Paris) ! La civilisation khmer était puissante : Angkor était la plus grande ville de l’époque avec 800 000 habitants… Il ne reste aujourd’hui pratiquement que les temples, seuls édifices en pierre, et quels édifices !

 

 

Attention les yeux, c’est parti, en vidéo !

x

x

x

x

On a visité une 20aine de temples, du plus petit au plus grand, et on ne s’est pas lassé. La raison ? C’est juste dément ce site, et chaque temple est toujours un peu différent des autres : explications en image !

Attention les enfants, c’est parti pour l’histoire des temples d’Angkor…

 

 

 

 

Les tous premiers temples

 

Entre le IXème et le XIVème siècle, l’empire khmer s’étendait de la Thaïlande, au Viet Nam, incluant le Cambodge, le Laos et même une partie de la Birmanie et de la Malaisie. Autant dire que c’était une grande puissance !

Angkor signifie « capitale » en khmer, donc… bienvenue au cœur de cet empire !

 

 

ROLUOS

(IXème siècle)

SONY DSC

 

x

Mariage de la brique et du grès

Mariage de la brique et du grès

A l’époque, les khmers étaient principalement hindouistes. Shiva et Ganesh (le meilleur ami de Manu) sont donc présents un peu partout. Ce temple est l’un des premiers érigés à Angkor. Sa particularité ? Les briques, matériau utilisé pour les premiers édifices d’Angkor.

Malheureusement, le temple était en partie en rénovation, nous n’avons pas pu tout voir…

x

x

x

x

x

x

En réalité, Roluos est constitué de 3 temples, dont 2 en brique et le dernier en grès, le 1er d’une longue série, c’est le « Bakong ».

6.1 Roluos

x

x

x

PRE RUP

(Mi Xème siècle)

 

Dernier temple en brique, c’est une pyramide imposante qui fut un temple funéraire hindouiste.

On s’accroche : les corps étaient brûlés dans la cuve à l’entrée, les os ensuite disposés en longueur dans une feuille de bananier (!!) puis nettoyés. Hum…

x

SONY DSC

Lion montant la garde

Assez brinquebalant, on a apprécié sa couleur bien atypique. Toutes ces briques nous ont donné le tournis, et tout en haut on a eu le vertige à la descente !!

 

 

 

x

x

x

SRAS SRANG

(Fin Xème siècle)

 

SONY DSC

Piscine royale creusée par des centaines d’esclaves, avec des escaliers & des terrasses partout, pour atteindre 800m par 400m. Bref, une piscine olympique.

x

x

xx

On a déjeuné tout près, avec pour voisine une petite fille qui regardait un dessin animé sur un mini ordinateur alimenté par… une batterie de voiture.

 

 

x

L’apparition de superbes décorations

 

BANTEAY SREI

(Mi Xème siècle)

15. Banteay Srei

x

SONY DSCBanteay Srei est l’un des temples aux plus belles décorations. Il est surnommé la citadelle des femmes, puisqu’on disait que seules des femmes étaient capables de réaliser d’aussi fins reliefs.

x

x

x

SONY DSCC’est d’autant plus beau que le temple est édifié en grès rose, lui donnant des couleurs superbes. On a adoré !

x

x

x

x

x

x

x

x

Pour la petite histoire

A 22 ans, notre Malraux national, ruiné, vola des pièces du temple de Banteay Srei afin de les revendre. Arrêté à Siemp Reap, il écopa de 2 ans de prison, réduit à 1 an avec sursis sous pression française. Bravo !

Singes gardien du temple

Singes gardien du temple

x

Arrêt sur image

x

SONY DSC

Sur l’une des tours de Roluos, des inscriptions d’époque en khmer. Impossible à déchiffrer.

x

x

x

x

SONY DSC

Le temps ne joue pas en la faveur des pierres, rongées, à Pré Rup.

x

x

x

x

x

xx

xx

L’immense Baphuon, un style à lui tout seul

x

BAPHUON

(XIème siècle)x

18. Baphuon

Vous voyez la taille des touristes dans l’escalier ???

x

Implanté dans l’ancienne cité royale « Angkor Thom » (dont on reparle après), qui s’est construite autour, le Baphuon est l’un des plus grands édifices religieux du Cambodge ancienSurnommée la montagne d’or, sa construction était un exploit à l’époque. Sa tour centrale n’a d’ailleurs pas supporté les siècles, puisqu’elle s’est en partie écroulée.

x
SONY DSCL’édifice est tellement grand, et les escaliers si raides, qu’ils sont interdits au moins de 12 ans… Sujets au vertige, attention !

x

x

xx

x

Le voyez-vous ?

Le voyez-vous ?

Ce fut un temple hindouiste, mais aussi bouddhiste !

D’ailleurs, sur l’une des façades, un bouddha entrant au nirvana, long de 60m. Sur la photo, on distingue le visage, le bouddha étant allongé.

x

x

x

xx

19. Baphuon

Vertigineux de l’extérieur…

SONY DSC

… Et de l’intérieur !

x

x

x

x

x

x

x

Angkor : hindouiste ou bouddhiste ?

La civilisation khmère avait une forte influence culturelle indienne. Le bouddhisme s’est progressivement imposé à côté de l’adoration de Shiva et d’autres divinités hindouistes. Durant cette période, beaucoup d’Indiens lettrés furent invités à la cour d’Angkor.

x

SONY DSC

« Petite » allée permettant d’accéder au temple

x

x

Fin d’après-midi au Cambodge

SONY DSC

SONY DSCx

x

x

x

On rentre de l’école et on ramène les buffles…

x

x

x

L’apogée de l’art khmer avec notamment le fameux Angkor Wat

 

BANTEAY SAMRÈ

(XIIème siècle)

 

SONY DSCx

Surnommé l’Angkor Wat miniature, avec sa double enceinte, et son sanctuaire central où trône une jolie tour. Une belle mise en bouche !

xx

xx

x

Terrasse

La terrasse pour y arriver est impressionnante…

x

x

x

x

x

SONY DSCOn a apprécié ce temple car nous étions quasiment seuls, permettant de s’imprégner dans une ambiance particulière. Un luxe à Angkor !

x

x

x

x

Côté construction

SONY DSCLes pierres étaient trouées pour pouvoir y passer une grosse corde, permettant aux esclaves de les transporter… D’où le nombre incalculable de « trous » dans les pierres des murs.

x

x

x

x

x

THOMMAMON

(Début XIIème siècle)

 

SONY DSC

x

SONY DSCDe la même époque, le petit temple de Thommamon est au calme. Peu visité non plus, on y a fait une pause à l’ombre.

Oui, il y a tellement de temples, qu’on se fait des « visites pauses » : à l’ombre, sans trop de monde, et petits.

x

x

x

x

x

x

x

CHAU SAY TEVODA

(Début XIIème siècle)

 

SONY DSCJuste en face, Chau Say Tevoda lui ressemble beaucoup. Il a été construit un peu après Thommamon.

x

x

x

x

x

x

Et c’est le grand moment… ANGKOR WAT !

 

ANGKOR WAT

(XIIème siècle)

x

Comment réussir à décrire Angkor Wat ? Pffff… On a du répéter au moins 100 fois « incroyable », « superbe », « tu as vu ça ? », « non mais c’est énorme », … On y est d’ailleurs passé chaque jour : 2 visites et 1 coucher de soleil… On en attendait beaucoup, nous n’avons pas été déçus. Nolwenn, qui l’avait déjà visité en 2008 ne se rappelait plus de sa grandeur…

Angkor Wat, c’est le symbole du Cambodge. Il est d’ailleurs présent sur le drapeau du pays…

42. Angkor Wat

x

Angkor Wat, c’est le plus connu, le plus grand, le plus beau, bref « le plus du plus ». On l’a classé « hors catégorie » dans nos podiums de favoris respectifs. Il a fallu environ 300 000 personnes et 6 000 éléphants pour le construire…

 

Sa construction a débuté en même temps que la cathédrale Notre Dame de Paris, pour durer 37 ans (versus 1 siècle pour Notre Dame).

 

C’est un temple montagne hindouiste, dédié à Vishnou, dieu suprême de l’hindouisme, symbolisé par sa tour centrale… représentant un phallus ! Et oui, ceci est un attribut divin. On adore. On peut dire que ce phallus est superbe, ou encore comme nous disions ce jour là « incroyable », « énorme ».

x

43. Angkor Wat

 

Tout est symbolique à Angkor Wat : les murs d’enceinte (800m sur 1km) représentent la chaîne de montagne sur laquelle repose le Mont Meru, centre de l’univers pour les hindous.

SONY DSC

Un bonze en fin de journée

Joli enchaînement

Joli enchaînement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SONY DSC

Naga

Pour accéder au temple, on franchit un pont de 200m, qui surplombe des douves, qui font plus de 1,3km de côté. Oui, c’est ENOOOOORME ! Le pont est délimité par 2 nagas, des serpents à 7 têtes, roi des animaux marins. On les retrouve dans la majorité des temples.

x

x

x

x

x

x

x

x

Les murs des galeries sont entièrement ornés de fresques géantes, soit plus de 800m de bas-reliefs. Attention les yeux ! On a presque fait une indigestion, essayant d’interpréter ce qu’on voyait défiler devant nos yeux…

36.2 Angkor Wat

A l’attaque !

 

bas-relief du sanctuaire

bas-relief du sanctuaire

Pour accéder à la tour centrale, il faut faire la queue, avec nos amis les chinois, qui ne manquent pas de nous prendre en photo, à bout portant (un avant-goût de la Chine ?). On demande à regarder la photo, pour comprendre : ah ! C’est la barbe de Manu, ils ADORENT. Bon, c’est vrai qu’à part le poil sur le grain de beauté du visage, ils sont plutôt imberbes…

x

x

x

x

x

x

En résumé, Angkor Wat, c’est MAGIQUE !

45. Angkor Wat

c

c

Mais ça n’est pas fini, avec les bouddhistes!

 

Et non, Angkor Wat est bien le plus impressionnant, mais pas le dernier ! Et les suivants ne sont vraiment pas mal non plus !!!! Car à la fin du XIIème siècle, un roi bouddhiste surnommé J7 (Jayavarma VII) libère le pays envahi par les Chams (du Vietnam -> on a visité près de Nah Trang une tour cham), et se lance dans la construction de multiples temples.

x

TA PHROM

(Début XIIIème siècle)

SONY DSC

 

x

x

47. Ta PhromAh ! Le fameux Ta Phrom ! On l’attendait presque autant qu’Angkor Wat… On a en tête les images des fromagers, ces arbres géants qui s’étalent sur les ruines des temples. C’est ici.

x

x

x

x

x

x

x

Depuis 2008, le site a du être un peu mieux protégé et des barrières et estrades en bois sont apparus, avec les bus de chinois, nous privant un peu de sa magie, tout en restant impressionnant !!!

Restoration réussie

Restoration réussie

x

x

Il est connu pour ses fromagers, qui se sont installés dans son enceinte, dont les photos ont circulé partout dans le monde. Mais le fromager est une plaie pour les édifices : ses racines s’insèrent entre les pierres, et en grossissant, elles fragilisent voir détruisent les édifices.

48. Ta Phrom

x

Le charme qui s’en dégage est fou, malgré le nombre de touristes (mais bon, ça va!). Nous ne sommes pas les seuls à être tombés sous le charme : Angelina Jolie, qui a tourné une partie de Lara Croft dans ce temple, est tombée amoureuse du Cambodge. On le surnomme déjà « le temple d’Angelina Jolie »…

x

x

x

PREAH KHAN

(Début XIIIème siècle)

 

Certainement l’un de nos préférés ..! Preah Khan était une ville entourée de douves. Avec plus de 5000 villages aux alentours, près de 100 000 personnes vivaient ici, dont la moitié travaillait à l’entretien du temple !!!

SONY DSC

x

SONY DSCIl ressemble beaucoup au fameux Ta Phrom, mais sans les touristes (et les estrades en bois pour les photos des chinois). Bref, il y a très peu de monde, et il a beaucoup de charme.

x

x

x

x

Et pendant ce temps, sur la route…SONY DSC

 

x

x

x

x

x

ANGKOR THOM

 

Et pour finir, Angkor Thom, l’une des plus récentes et la plus visitée avec Angkor Wat. En réalité, c’est une ville fortifiée, construite à moins de 2km d’Angkor Wat. Elle a été construite au XIIIème siècle, autour du Baphuon (vu plus haut).

 

Entrée sud

Entrée sud

Son enceinte fait 12km de long pour 8m de haut tout de même ! 4 portes hautes de 23m, surmontées de 4 visages mystérieux, permettent d’entrer dans son enceinte. Impressionnant !

x

x

x

x

x

x

x

x

x
On passe devant la terrasse aux éléphants. La claque déjà. 350m de longueur pour pouvoir admirer des spectacles, rien n’était assez grand pour le roi !

79.1. Elephant terrace

x

On franchit la terrasse pour entrer dans la zone du palais royal, dont il ne reste qu’un temple, tout le palais étant construit en bois. Apparemment, c’était très beau, riche, en mode « 100% or » à l’époque. Aujourd’hui, ça ressemble à une pelouse avec une ruine au centre. Bref.

 

On arrive alors au Baphuon, qui nous met une première belle claque de par sa grandeur (vu plus haut, il est beaucoup plus ancien que le reste de la cité fortifiée, construite autour).

x

x

x

BAYON

(Début XIIIème siècle)

 

Et ensuite, au Bayon. Là, ça en jette. Une forêt de têtes gigantesques, on a l’impression d’être observés où que l’on soit. Quelle atmosphère, quelle grandeur !

Bayon

Bayon

x

82. BayonC’est le temple mystère… Une montagne de 54 tours (il n’en reste que 37 seulement) ornées de 4 visages du bouddha représentant la sympathie, la pitié, l’humeur égale et l’égalité.

x

x

x

x

x

x

x

Haut de 43m, c’est un vrai labyrinthe, on s’y est d’ailleurs perdus.

Bas relief du Bayon

Bas relief du Bayon

Des visages partout...

Des visages partout…

x

x

x

x

x

x

x

x

En 1351, les thaïs assiègent et pillent Angkor. La ville tombe… et restera dans l’oubli jusqu’à l’arrivée des français en 1863 qui permettent au Cambodge de reprendre Angkor aux thaïs.

x

Hors  sujet

La photo occidentale

La photo occidentale

La photo asiatique

La photo asiatique

x

x

x

x

x

x

x

x

xx

x

x

x

Voilà, 3 jours à Angkor, ce fut tout ça pour nous… Riche, intense, étonnant, on a pu s’émerveiller sous un soleil de plomb, en scooter et à pied, pour notre plus grand bonheur. Bref, on a A-DO-RÉ !

x

44. Angkor Wat

x

x


Mais…

Notre séjour à Siem Reap n’est pas terminé !

 

On part visiter le village de Kampong Khleang.

 

Après notre dernière visite Angkorienne, on reprend la route en scooter vers le lac Tonlé Sap. Ce lac est le plus grand d’Asie du Sud Est, et très important au Cambodge, se gonflant et se dégonflant au rythme des moussons, inversant ou pas le courant de la rivière !!!

 

Kampong Khleang est le plus grand village établi sur le lac, où les familles de pêcheurs vivent sur pilotis, au rythme de la mousson. Après une petite heure de route, on arrive au village, où l’on a l’impression de traverser le temps et d’être arrivés dans un autre monde…

x

Arrivée à Kampong Khleang

Arrivée à Kampong Khleang

x

Maison du village

Maison du village

Les yeux grands ouverts, on observe ces maisons sur pilotis si hautes, en bois, avec leurs petits escaliers, les enfants qui courent partout, les papis qui trimballent du poisson sur des mini-charettes. On fait tâche !

x

x

x

x

Le pont au bout du village

Le pont au bout du village

On est un peu sous le choc, ne s’attendant pas à un tel décalage. On nous dévisage : « qu’est-ce qu’ils font là ? » ; On se pose la même question : où se trouve la limite entre découverte du monde et voyeurisme ? On a l’impression de violer un peu leur intimité dans ce microcosme.

x

x

x

On arrive cependant au bord de l’eau, où des bateliers nous accostent pour nous amener faire un tour en bateau. Ah oui ? Ici ? Oui, on voit d’ailleurs arriver un bateau avec 4 touristes occidentaux, dont le minibus attend sagement. On se regarde, on hésite, on décide de partir, on se sent trop en décalage, la balade est assez chère, et on crève de faim (il est 13h). En partant une femme avec son bébé nous arrêtent, pour nous proposer un bateau « moins cher !!! ». Et beh, quelle ambiance… Encore plus mal à l’aise, on décide de repartir.

 

Ce village est vraiment beau, incroyable microcosme au bord du Tonlé Sap… Et en même temps, nous nous sommes sentis un peu « voyeur », débarquant comme ça, dans leur petit village… On ne s’attendait pas à ça !

SONY DSC

Au bord du Tonlé Sap

x

x

SONY DSCLe lendemain, on se prendra enfin une journée de repos, après ces 3 jours intenses, à observer tomber la pluie diluvienne toute la journée, en prenant conscience de la chance que nous avons eu : gros soleil et zéro pluie le temps des visites d’Angkor, en pleine des saisons des pluies, on s’en sort plutôt bien…

 

x

Entrée de l'asso

On sortira tout de même rendre visite à l’association Krousar Thmey, pour laquelle une bonne amie a travaillé. C’est une association d’aide aux enfants : aveugles et sourds, mais aussi lutte contre la prostitution enfantine, etc… Et il y en a, du travail : 1ère école pour les sourds en 1994, création de la langue des signes khmère en 1997… Bref, il y a encore beaucoup à faire…

 

Une dernière soirée dans le monde des touristes au cœur de Siem Reap, avec notre 1er nettoyage de pied par les poissons, le cocktail – délicieux – le moins cher du voyage et hop ! Il est temps de quitter le Cambodge, déjà…

Nettoyage de printemps

Nettoyage de printemps

Siem Reap by night

Siem Reap by night

x

x

x

x

x

x

x

On remercie chaudement notre hôte, on prend notre dernier tuk-tuk cambodgien vers l’aéroport, et se prépare à prendre l’avion…

 


Prochaine étape : Bangkok, entre une opération « visa chinois » haute en couleur et de très belles retrouvailles en famille : c’est parti pour 3 semaines de vacances !!!


x

SONY DSC

x


Article écrit en Chine, avec des connections… hum… comment dire… On s’accroche !!!

11 commentaires

  1. Fanny   •  

    Superbe Angkor !
    quelle merveille ces temples.
    En en plus gros coup de bol avec le soleil doré sur les pierres.

    Le village au bord du Tonlé Sap donne bien envie d’aller faire une petite exploration, déguisée en barque discrète…

    Bises à vous et bonne Chine !

    • Manu et Nolwenn   •     Auteur

      Oui, superbe c’est bien le mot ! Et les couleurs sous le soleil … On s’est régalés !
      Mets un pijama à fleur, un chapeau pour le soleil et des crocs, tu te fonderas dans la masse des mamis du coin 😉

  2. les bellentrais   •  

    MAGNIFIQUE…. une fois de plus du rêve…. de belles photos…. on partage votre plaisir… même si pour l’instant je n’ai pas pu voir la vidéo…. un léger bug… je verrai plus tard….
    J’espère que les vacances en famille font du bien….. regénérez-vous auprès des votres….. pour continuer votre voyage….
    Bisous des montagnes….

    • Manu et Nolwenn   •     Auteur

      Salut la montagne !
      Oui, Angkor c’est vraiment superbe.
      Les vacances en famille furent un vrai régal, prochain article! Et nous sommes déjà en Chine, depuis 1 semaine, où là, c’est sport !!! Une vraie aventure, qui en vaut le coup.

      La vidéo fonctionne maintenant, vous nous direz si ça marche bien (nous sommes en Chine, on essaie de contourner la censure… ;))

      • les bellentrais   •  

        La vidéo fonctionne à merveille… pour voir ces merveilles….. merci ….
        En attendant la suite…. la Chine doit être sympa aussi….. malgré le mode survie…. bon courage…
        Bises

  3. patrick   •  

    superbe article sur un site merveilleux, que du rêve et une très grosse envie de suivre vos pas!!!
    merci pour ce voyage.

  4. Steph   •  

    Chouette la vidéo des temples ! Mon préféré c’est le Bayon.

    Petit info, pour compléter votre récit, Siem Reap est la province la plus pauvre du Cambodge… Dur à croire avec tous ces hôtels et les millions de touristes à l’année, non? Une agriculture pauvre, un tourisme qui profite qu’à certains…

    Merci pour la petite référence à Krousar Thmey :)

    Profitez bien de la suite de votre voyage.

    Bisous

    • Manu et Nolwenn   •     Auteur

      Stef !
      On ne pouvait pas ne pas passer voir cette asso dont on a tant entendu parler ces dernières années…
      Heureux que tu retrouves Angkor au travers de nos pas, qui furent vraiment un petit bonheur quotidien.
      Merci pour la précision concernant Siem Reap, qui nous a un peu bouché, effectivement… quelle tristesse! On te croit, au regard des villages traversés…
      La bise à toi,
      PS : pour Manu aussi le Bayon, c’est l’un (son?) de ses préférés.

  5. Nico   •  

    Allez, je reprends du service…moi qui n’aime pas l’histoire, je dois avouer que les photos et vidéos d’Angkor sont splendides. Magnifiques. En regardant la vidéo, j’ai eu l’impression d’y être…merci. Ah pour dire qu’il y a quelques temps, nous aussi, on voyageait en sac à dos…Vivement la suite, Biz

    • Manu et Nolwenn   •     Auteur

      Ah ah ! On pense fort à ces ex-voyageurs, que l’on a croisé depuis tout ce temps, et qui ont repris une vie plus traditionnelle (quoi que…). On attend les photos ! Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>